Le site de l’ autoentrepreneur

Accueil du site > AUTO-ENTREPRENEUR > Les statistiques

Les statistiques

lundi 15 juin 2009, par jeanmi


Une étude de la Caravane des entrepreneurs permet de dresser un profil type de l’auto-entrepreneur. Il s’agit d’un homme ou une femme âgé d’environ 40 ans, à la recherche d’un emploi et qui a profité de la simplicité du statut de l’auto-entrepreneur pour véritablement créer une activité de prestation de services (à la personne ou aux entreprises). L’auto-entrepreneur passé à la moulinette

Une récente étude publiée par la Caravane des Entrepreneurs permet de dresser un profil type de l’auto-entrepreneur. Basée sur 705 témoignages recueillis à l’occasion des 17 premières étapes de la tournée du pôle d’expertise itinérant spécialisé en création, reprise et transmission d’entreprise, l’étude devrait être progressivement enrichie à mesure que la Caravane accomplira les 60 étapes de son tour de France.

D’après les données de la Caravane des Entrepreneurs, il y a pratiquement autant d’auto-entrepreneurs hommes que femmes (respectivement 55% et 45%). Environ 60% des auto-entrepreneurs ont en 30 et 50 ans et leur moyenne d’âge est d’un peu plus de 41 ans. La plupart, près de 53%, sont des demandeurs d’emploi. On retrouve par ailleurs respectivement 14% et 8% de salariés à temps complet ou à temps partiel, et seulement 5,7% de retraités). Autre caractéristique : plus d’1 auto-entrepreneur sur 3 travaille dans la prestation de service (presque 16% de service aux personnes, 15% de service aux entreprises et 4% de service liés à l’habitation).

Si 13,2% des auto-entrepreneurs indiquent avoir opté pour ce régime dans l’optique de gagner plus et que 14,7% déclarent l’avoir choisi pour tester une idée, c’est l’ambition de créer une véritable activité qui a motivé la grande majorité des auto-entrepreneurs de l’étude : plus de 66%. Le nouveau statut apparaît donc comme un tremplin pour la création d’entreprise que 46% des auto-entrepreneurs interrogés envisagent alors que 28% reconnaissent ne pas vouloir changer de situation.

Selon les premiers résultats de l’étude, les auto-entrepreneurs justifient leur choix du nouveau régime cher à Hervé Novelli, d’abord par la simplicité qu’il offre (environ 37%), par le faible taux d’imposition qu’il permet (14,6%), mais également pour la reconnaissance juridique qu’il autorise (10,4%) et la possibilité d’arrêter rapidement son activité si on le souhaite (10,2%).

L’étude révèle également qu’un bon nombre d’auto-entrepreneurs sont dans le flou quand à l’avenir de leur activité, une situation probablement liée à la jeunesse de ce nouveau statut et au profil inexpérimenté des personnes qui y adhérent . En effet, un tiers des auto-entrepreneurs interrogés par "la Caravane" n’ont aucune idée des bénéfices qu’ils peuvent espérer tirer de leur activité, et 20% ne savent pas comment ils feront prochainement évoluer leur situation (créer une entreprise, rester auto-entrepreneur, devenir salarié…).

Répondre à cet article






Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette