Le site de l’ autoentrepreneur

Accueil du site > AUTO-ENTREPRENEUR > Les créations d’entreprises marquent le pas en France

Les créations d’entreprises marquent le pas en France

lundi 22 juin 2009, par jeanmi


Voir en ligne : Tiré des échos

Après plusieurs mois de hausse liée à la prise en compte du nouveau statut de l’auto-entrepreneur, le nombre de créations d’entreprises en France a légèrement baissé en mai (-2,2%) par rapport à avril, a annoncé l’Insee.

Après quatre mois de hausse, portée par l’appétit féroce des Français pour le nouveau régime fiscal et social de l’autoentrepreneur, le nombre de créations d’entreprises a ralenti en mai. Elles se sont élevées à 48.593 le mois dernier, contre 49.685 en avril, soit un recul de 2,2% sur un mois, a annoncé l’Insee.

Reste que le nombre cumulé de créations en mars, avril et mai progresse encore de manière très significative : +77,6% par rapport aux mêmes mois un an auparavant. Depuis le début de l’année, le régime de l’autoentrepreneur, par son extrême simplicité et son moindre coût, séduit les Français par son caractère bien plus attractif que les régimes classiques de la microentreprise, de l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou de la société par actions simplifiée (SAS).

Cependant, il s’agit d’un régime optionnel, qui ne constitue pas un statut et ne saurait être assimilé à une véritable entreprise. Dans plus d’un cas sur trois, celui qui l’adopte est salarié et y voit en réalité l’opportunité d’un complément de revenu. Une motivation qui vaut également pour les retraités, qui représentent 7 % des autoentrepreneurs, ou pour les fonctionnaires, éligibles au dispositif mais dont le nombre d’adeptes n’est pas encore connu.

Sur les douze derniers mois, les créations d’entreprises ont été particulièrement dynamiques dans dans l’information et la communication (+50,6%), les activités de services (+41,7%), l’enseignement-santé-action sociale (+28,4%) et le commerce (+21,5%). Elles ont également progressé dans le secteur de la construction (+2,9%). En revanche, les activités immobilières poursuivent leur chute (-8,7%), tout comme les activités financières (-3,4%) et les transports (-0,6%).

Répondre à cet article






Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette